Page d'archive 2

Des petites manies aux grands gaspillages

De nombreuses habitudes sont responsables d’ un gâchis d’ énergie non négligeable à grande échelle.
Petit rappel sur les manies à éviter

ECONOMISONS L EAU
- fermer le robinet quand vous vous brosser les dents ou vous savonnez sous la douche
images5.jpg
- préférez les douches rapides (60 à 80L d’eau) que les bains (160 L d’ eau)
- faites tourner les machine à laver (linge et vaisselle) pleines
- préférez un lave- vaisselle ou, dans le ca contraire, remplissez avant vos éviers pour le nettoyage et le rinçage de la vaisselle
images11.jpg
- collecter les eaux de pluie pour le jardin ou le lavage de vos extérieurs ou voiture
- rien ne sert d’ ouvrir le robinet d’ eau en grand !!

ECONOMISONS L ELECTRICITE

- ne laissez pas en veille vos appareils électriques
- utilisez des ampoules économiques
images3jpg.jpg
- éteignez la télévision quand vous n’ êtes pas en train de la regarder
- adapter la température du réfrigirateur à son contenu
- dégivrer régulièrement votre congélateur , une couche de glace augmente sa consommation
- éteignez les lumières quand vous n’ êtes plus dans la pièce
images4.jpg
- choisissez vos appareil électro- ménager selon leur degré de consommation électrique (lettres de A à F)
- les plaques à induction consomment 2 fois moins que les plaques électriques
- rien ne sert d’ ouvrir toutes les lumières d’ une seule piéce

ECONOMISONS LE PAPIER

images15.jpg
- n’ imprimez que si vraiment nécessaire
- récupérez les enveloppes et courriers non utiles pour vos brouillons
- préférez les factures sur internet ou les abonnements mensuels fixes, cela évite que l on vous envoie systématiquement une facture
images32.jpg
- achetez du papier recyclé
- trier vos déchets papier
- refuser les prospectus et autres publicités
images7.jpg

ECONOMISON LE GAZ

- couvrez les casseroles lors du la cuisson (1,5l d’eau en ébullition demande 4 fois moins d’énergie avec un couvercle)
- éteignez le gaz avant la fin de la cuisson des aliments dans l’ eau bouillante, ca continue a cuire quand même
gaz.jpg

De petits gestes simples au sein de nos maisons.

Composter ses déchets organiques

Le compost rien de plus simple: un emplacement, un tri des déchets sélectif et un coups d’ oeil et un brassage de temps en temps et le tour est joué.
Vous réduisez à la fois le volume de vos poubelles et en mème temps vous pouvez vous fabriquer un engrais naturel,à volonté.
Il est ainsi possible de diminuer de 30-50 % sa quantité d’ordures ménagères et de diminuer d’autant la taille des décharges et les volumes de déchets transportés vers les incinérateurs.
Alors pourquoi ne pas essayer?

LA METHODE EN QUELQUES MOTS

compost
Le compostage est une méthode naturelle qui transforme les matières organiques en un simili- terreau, hygiénique et naturel.
En présence d’ humidité, d’ oxygène, de micro- organismes, de ver- de- terre et d’ insectes le tas de déchets va se dégrader puis peu à peu acquérir la consistance d’ une terre de forêt, fine, friable et homogène.

COMMENT FAIRE ?

Il s’ agit de mettre ensemble tous les déchets organiques issus de la cuisine,de la maison et du jardin pour former un tas.

2 façons les plus simples de faire son propre compost:
- en tas dans le jardin, à mème le sol,
- dans un composteur.

Pour le compostage en tas , rien de plus facile si ce n’ est qu’ il doit être mis à distance de l’ habitation (odeurs) et à l’ abris des intempéries (couvrir si besoin).
Le processus se fait tout seul, nul besoin de brasser le compost.
seau à compost fait maison

Pour la fabrication de compost en bac, il faut juste se donner la peine de mélanger quelques fois le tas pour favoriser l’ oxygénation et homogéniser l’ humidité des déchets.
Ces bac sont soit à disposition auprès de votre commune, en vente dans le commerce ou tout simplement (pour les plus bricoleurs ou non) à fabriquer soi- même.
composteur

Pour les 2 méthodes:
- surveiller que les animaux ne viennent pas y faire leurs déjections
- vérifier qu’ il n’ y ai pas trop d’ eau de pluie (risque de putréfaction), ni que le tas soit trop sec (arrêt du processus)
- enlever au fur et à mesure le compost mature.

FABRICATION D UN COMPOSTEUR MAISON
composteur.jpg

L’ idéalt est d’ avoir un volume de composteur à peu près équivalent à 1m3, de forme cubique.
Vous pouvez disposez des morceaux de bois type rondins, des palettes de bois, un grillage métallique entouré d’ une natte de bois ou de roseaux, ou des parapins de ciment. Il faut toujours veiller à laisser des aérations latérales.
Pour une récupération plus simple du compost, laisser une ouverture ou une trappe à la base du tas pour un accès facilité.

QUELS DECHETS PEUT ON COMPOSTER ?

- les déchets issus du jardinage: branches broyées, feuilles mortes, paille, tailles de haies, tontes de pelouse, feuilles vertes
- les déchets issus de la cuisine: coquilles d’œuf, coquilles de noix, déchets des légumes et de fruits, sachets de thé, marc de café
- les déchets issus de la maison: litières biodégradables des animaux herbivore, papier (évitez ceux qui sont imprimés) , carton (il sert de refuge aux vers de terre), morceaux de tissus en matières naturelles (laine, coton), mouchoirs en papier, essuie-tout, cendre de bois, sciures, copeaux, plantes d’intérieur non malades.

QUELS DECHETS EVITER ?

La viande, le poisson, les oeufs, les produits laitiers,plastique et tissus synthétiques, verres, métaux,produit chimique, huile de vidange.

Le corail, un être vivant à protéger

Je vis sur une île où plusieurs barrières de corail existent ou plutôt resistent.
imm00212.jpg
Malgrè les efforts du département, les informations quant à la protction du corail parvient difficilement aux oreilles des touristes: aucun panneau sur les plages, aucune informations aux postes de secours, pas de dépliants aux points touristiques, bref le néant.

C’ est avec la plus grande désolation que j’ ai assistée dernièrement à une scène entre une mère et ses enfants plus qu’ inquiètante.
Les enfants, que je qualifierai de pré ados, s’ interrogeaient sur le corail mort échoué ( en trop grand nombre) sur la plage. La mére leur répond donc justement que c’ est du corail et que cela vient de la mer. Par contre à la question  » c’ est quoi du corail » elle leur répond que ce sont des cailloux, des pierres qui sont dans le fond de l’ eau, et invitent les enfants à les ramasser pour les emporter.
Voilà, la méconnaissance des parents qui se répercute sur le comportement de leurs enfants.

Ces plages deviennent au fur et à mesure des saisons touristiques des lieux où s’ échoue en masse le corail détruit par l’ Homme.
La vision sous- marine est également troublante, la zone morte s’ étend peu à peu, laissant place au sable jonché de fragment de corail.
Certaines expèces de corail ne se voient mème plus.

LE CORAIL,KEZAKO?246827th.jpg

Pour rappel, le corail, qu’ il soit mou ou dur, est un être vivant, un animal invertébré qui se construit un squelette extérieur grâce aux minéraux contenus dans l’ eau et se nourrissant de plancton.
Sa prolifération forme des récifs coraliens où se refugient se reproduisent et se nourrissent de multiples poissons, crustacés, mollusques et végétaux sous- marins.
C’ est un véritable berceau de vie, et l’ endommager conduit à l’ appauvrissement de cette fauene et flore.
De plus, le corail « mort » s’ échoue sur les plages et c’ est sa lente décomposition qui forme nos plages et régule encore tout un écosystème.
0149uw03.jpg
Cet animal est victime de son mimétisme minéral et de la non- information des hommes.
Les eaux dans lesquels il vit sont déjà beaucoup polluées par le rejet des eaux usées dans les lagons; l’ augmentation de l’ intensité des UV a une impacte également sur le corail en eaux peu profondes.

LA CONDUITE A SUIVRE POUR PROTEGER LE CORAIL

- ne pas pécher le corail, n’ en emmenez pas mème un fragment suffit à le détruire
- lors de vos baignades ou plongées faites attention à ne pas choquer le corail avec vos mouvements, vos palmes ou autre matériel
- ne vous reposez pas sur le corail comme sur une simple pierre
platier
- ne pas ramasser le corail mort mais laisser la nature faire son travail de dégradation
- ne pas utiliser d’ embarcation dans les zones coraliennes où le niveau de l’ eau est faible vous risquez de l’ endommager sans mème vous en appercevoir
- gardez les plages et la mer propres cela va de soit

Alors quand vous partirez en vacances pensez y !!

Halte aux lingettes !!!

images3.jpg

40 % des foyers iutilisent environ 7 lingettes par semaine.
Lingettes pour les vitres, les meubles, les sanitaires, le démaquillage,la voiture, les soins des animaux…Ce produit très en vogue n’ est pas au goût de mère nature.
Rien que pour les fesses de bébé, 5 millions de lingettes sont utilisées chaque année en France, et font grossir nos poubelles.
Aussi, question dégradation du produit pas moins de 300 à 500 ans sont nécessaires selon le produit imbibé.
Les fabricants doivent également concentrer plus de produit nettoyant dans une lingette que dans un produit classique, produits volatiles et nocifs.

Alors une question: Que faisons nous de nos éponges, torchons, serpillères, gants de toilettes, qui paraissent si désuets?

Alors ne cédons pas à l’ attrait d’ une consommation de produit à usage uniques sensés nous faciliiter la vie !!
Ces déchets sont tout bonnement inutiles!!!

Les couches lavables : écologiques et économiques

De sa naissance à 2 ans 1/2, notre petit bout aura eu besoin de 4500 à 5500 couches (selon la fréquence des changes et l’ acquisition de la propreté) autrement dit une tonne de déchet par enfant !!
Un véritable fléau pour l’ environnement mais également pour les fesses de nos enfants car de nombreux produits chimiques sont utilisés pour  » laisser bébé au sec ».

Les couches lavables sont désormais très pratiques et modernes: culotte avec un lange en coton à refermer avec des scratch, ou le tout- en- un avec des fermetures à pressions.
Elles sont pour le lange 100% coton (préférez le coton « bio ») et parfois présente une doublure en chanvre pour plus d’ absorption.
Elles se mélangent à notre linge pour le lavage et se sèche très facilement à l’ air libre.
images51.jpg
Elles sont réutilisables pour plusieurs enfants, ainsi vous faites une économie de 1500 euros au premier enfant et environ 2500 euros dès le deuxième.
Vous les trouverez sur des sites internet spécialisés, mais désormais de plus en plus de magasin de puériculture vous les proposent.

images12.jpg

Pour ma part, je les utilise depuis la naissance de mon enfant, elles sont tout aussi efficaces que les changes complets et adieu aux fesses rouges.
Quels plaisir d’ avoir un bébé écolo!!

123


POUR MES POTES |
prostitution etudiante |
Algérianie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Néolibéralisme & Vacuit...
| Maatjes en bier
| sopra le nuvole, il cielo è...